Les redoutables épines-éperons du Citronnier du nord

Le Citronnier du nord, une curiosité

Au château de La Baronnière pousse le Citronnier du nord ou Poncirus Trifoliata, un agrume de la famille des rutacées originaire de Chine et de Corée. Cet arbuste ornemental de 5 mètres de hauteur est très vigoureux et peut pousser dans nos climats du Nord (il gèle à moins de 15°C). Il est aussi très original, décoratif, parfumé et surtout intriguant par ses redoutables longues épines-éperons acérés. Nommé « le flying-dragoon » en Asie, c’est aussi un très bon porte-greffe pour d’autres agrumes comme par exemple le savoureux Yusu, si utilisé dans la cuisine japonaise. Quant à ses nombreux fruits jaune-orangés de la taille d’une balle de golf, ils sont aussi très parfumés mais très amers. L’amertume est due à la poncirine (couche interne blanche et très spongieuse) et aux nombreux pépins. En Chine, cet agrume sauvage est employé pour parfumer les vins, thés et confitures.

Culture…

La récolte se fait en novembre. Les nombreux pépins de ce citronnier rustique peuvent germer très facilement lorsqu’ils sont plantés frais. Sa floraison blanche et abondante dégage un parfum subtil en juin.

.. et confiture

Voici la recette d’un jardinier du Muséum de Paris. Faire tremper 1 kilo de fruits bien mûrs pendant une journée dans de l’eau claire (afin de retirer l’amertume). Peler finement l’écorce. Ajouter la pulpe en réservant les pépins dans une  mousseline ou étamine. Ajouter quelques quartiers d’oranges douces. Ajouter 5 litres d’eau froide. Faire cuire 15 minutes. Ajouter 6 kilos de sucre. Faire cuire 30 minutes.

Citronnier du nord et confiture de Citron du nord

20 juin 2021 : Jazz au jardin au château de La Baronnière !

X